Xibo (Synology)

  Non classé

Xibo Open Source Digital Signage

Install Prérequis

Coté Synology, il faut installer les paquets Docker, MariaDB, PHPMyadmin et WebStation.

Attention au port de connexion de MariaDB car le port a changé entre les version 5 (3306) et 10 (3307)

Avec PHPMyAdmin, créer un compte lié à une base de donnée:

  • MYSQL_USER         cms
  • MYSQL_PASSWORD   password
  • MYSQL_DATABASE     cms

Dans le répertoire « web » du synology, créer les répertoires:

  • /volume1/web/xibo-docker/web/cms/library
  • /volume1/web/xibo-docker/web/cms/custom
  • /volume1/web/xibo-docker/web/cms/web/theme/custom
  • /volume1/web/xibo-docker/web/cms/web/userscripts
  • /volume1/web/xibo-docker/web/cms/database
  • /volume1/web/xibo-docker/web/backup

Il est préférable de créer les répertoires en connexion mode terminal pour ne pas avoir des problèmes de droits au démarrage des dockers avec un logiciel tels que WinSCP ou Putty.

Install des dockers “xibo-cms” et “xibo-xmr”

Docker ‘xibosignage/xibo-xmr”

Paramètres à ajuster pour ce conteneur: Nom et Ports

Docker ‘xibosignage/xibo-cms”

Paramètres à ajuster pour ce conteneur: Nom, Volume, Ports, Liens et Environnement  (Le nom n’est pas essentiel, c’est juste pour une meilleure lisibilité)

  • /web/xibo-docker/web/cms/library - /var/www/cms/library
  • /web/xibo-docker/web/cms/custom - /var/www/cms/custom
  • /web/xibo-docker/web/cms/web/theme/custom  - /var/www/cms/web/theme/custom
  • /web/xibo-docker/web/backup - /var/www/backup
  • /web/xibo-docker/web/cms/web/userscripts - /var/www/cms/web/userscripts

Pour les variables Environnement:

  • MYSQL_DATABASE – cms
  • MYSQL_USER – cms
  • MYSQL_PASSWORD – PASSWORD
  • XMR_HOST – cms-xmr
  • MYSQL_HOST – 192.168.1.16
  • MYSQL_PORT – 3306

Connexion à la page web d’administration:

Adresse: http://192.168.1.16:8888/

Login par défaut: Username: Xibo_admin  Password: password

Source

2 thoughts on - Xibo (Synology)

  • Il ne s’agit pas simplement d’installer la solution n’importe comment.
    une autorisation 777 sur le répertoire web par défaut est délétère à un avenir très proche. Si un exploit hors sandbox se produit comme c’est le cas sur une version antérieure de Docker au redémarrage du container l’exécution d’un script dans l’un des répertoire (Volumes) que vous déclarer serait néfaste à votre système. De plus la version Docker installée sur cet os n’est pas toute jeune.

  • Exact, je suis allé à la facilité
    CHMOD 644 (Droits par défaut d’un fichier)
    CHMOD 755 (Droits par défaut d’un répertoire)
    CHMOD 777 (Fortement déconseillé pour des raisons de sécurité !)

Laisser un commentaire